Centre de ressourcement

Le prieuré des frères et le centre d’hébergement offrent un lieu de ressourcement spirituel dans le cadre magnifique d'une réserve naturelle. Une église pouvant accueillir 200 personnes est prévue pour les célébrations liturgiques. Situé en altitude (500 m) dans la réserve naturelle de Djambdé au cœur d’un cirque de montagnes et face à une vallée, ce centre remplira essentiellement deux vocations :

1. Développer et être garant de la pérennité de l’esprit de la Lumen Valley.

L’esprit s’inscrit fondamentalement dans la règle de vie des frères de Saint Jean et les œuvres de la Lumen Valley sont constitutionnellement reliées par la réalité désignée comme « Ecole Saint-Jean » par la congrégation. Ainsi les secteurs de formation humaine et spirituelle, d’entreprenariat social et solidaire et de tourisme inclusif doivent toujours être promus dans l’esprit de la congrégation. La référence pour les œuvres sociales et économiques sera la doctrine sociale de l’église catholique. Une priorité pastorale sera donnée à la jeunesse universitaire et aux plus pauvres de la région.

Enfin, dans la lumière de l’encyclique LAUDATO SI, une grande importance sera accordée dans la conception du centre de ressourcement à l’énergie renouvelable et au respect de l’environnement tant par l’architecture que par l’usage des ressources naturelles. 

2. Devenir le générateur économique pour la bonne gestion et la croissance de l’ensemble des secteurs d’activités du projet. 

Cette notion de générateur sur place est novatrice en ce sens que le développement économique de la Lumen Valley ne repose pas sur l’attente d’un profit au court terme des micros projets artisanaux ou agricoles. Le centre de ressourcement est conçu sur une rentabilité à forte valeur ajoutée, cette dernière devenant génératrice des ESS. On sort ainsi de la logique de la subvention en se saisissant d’un secteur de la région résolument porteur dans les décennies à venir.

La stimulation factuelle à travers la construction et l’exploitation du centre de ressourcement et les germes de l’entreprenariat social se fera naturellement. Parallèlement, la capacité d’accompagner structurellement et économiquement les secteurs naissants sera bien générée sur place. Il n’y a donc pas de césure entre « le financeur » et « le financé » comme dans le schéma classique du développement. La dimension communautaire du développement est ainsi préservée et devient la garantie du développement durable au profit des populations locales. C’est pourquoi les sources de l’investissement global seront diversifiées en fonction de la vocation de chaque entité. 

 

  • Une association loi 1901 « la CSJ KARA » (Congrégation Saint Jean KARA) est créée au Togo et définit précisément les diverses structures ainsi que leur interaction et les droits et devoirs de chaque entité.
  • Les titres fonciers sont établis au nom de la Congrégation Saint-Jean. 
  • Parallèlement, une convention est signée entre le diocèse de Kara et la Congrégation Saint-Jean précisant la mission confiée aux frères et les mutuae relationes entre l’institut et le diocèse.
  • Monsieur Aubé Bruno a accepté d’accompagner la communauté par ses conseils au plan juridique et financier, comme il l’a fait pour le projet de la paroisse universitaire de Lomé et la construction du monastère en Autriche.
  • Le fundraising se fera sous la responsabilité de M. Florent Raimond (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Partenaires

Ce projet d'envergure nécessite des partenaires solides, qui sont capables de le porter dans les années à venir...

  • Paroisse Universitaire

    A Lomé, la capitale du Togo, les frères ont construit une Paroisse Universitaire,...

Diocèse de Kara - Togo

Tchitchao-Waya
Sanctuaire Marial

 

 

Aidez-nous à réaliser la phase II du projet Lumen Valley en faisant un don

Faire un don