Tourisme inclusif

Le tourisme inclusif comme son nom l’indique se veut générateur de liens qui transcendent les rencontres trop utilitaires. Nos sociétés de plus en plus aseptisées engendrent un déficit croissant de la rencontre conçue comme une expérience du « donner et du recevoir ». 

Un vrai repos en vue de donner et de recevoir
La Lumen Valley est élaborée tel un écrin du « donner et du recevoir ». La nécessité dans notre rythme contemporain d’écouter et de reposer le corps est une gageure et cela doit être intégré dans le tourisme inclusif. On peut difficilement recevoir et encore moins donner lorsque le corps ne répond plus. Mais se pose un autre défi tout aussi important pour un vrai repos, plus enfoui et plus enraciné. Le déficit dans notre monde n’est pas autant dans les comportements égoïstes matérialistes que dans le fait que la société n’offre plus suffisamment d’espaces de gratuité du « donner et du recevoir ». 

La Lumen Valley veut intégrer dans son éthique du tourisme le fait de recevoir pour pouvoir donner et réciproquement, mais avec le préalable de pouvoir vraiment se reposer humainement et spirituellement. Ainsi le centre de ressourcement doit être doté d’un standing de qualité tant du côté de l’hébergement que de la restauration et de tous les services afférents. 

Apport de compétences
C’est là que la partie du « donner » peut entrer en action. Les touristes après avoir découvert la région et s’être bien reposés pourront dans un deuxième temps apporter leurs compétences  au sein du centre de ressourcement ou encore dans le cadre des entreprises sociales. Alors automatiquement se mettra en action le « recevoir » dans le contact avec la population locale avec un transfert de compétences et de valeurs incluant un accompagnement de la communauté. Les risques d’interactions néfastes générosité/abus de confiance induisant très souvent des déceptions seront nettement amoindries puisque le touriste aura tout simplement apporté sa contribution financière en tant que client du centre de ressourcement. Voici les propriétés du concept de tourisme inclusif. Je profite mais je donne… et je donne et je reçois en profitant et ceci pour les deux parties : le touriste et celui qui accueille. 

Toutes les dispositions seront alors requises pour permettre des rencontres constructives du « donner et du recevoir ». La communauté des frères veillera au respect et aux règles devant régir ces rencontres. Si la Lumen Valley est un écrin de beauté visuelle, mais surtout humaine par l’authenticité des personnes de la région, il convient de tout mettre en œuvre pour protéger cet écrin. 

Entendre les contes et la sagesse des anciens
La transversalité et la mobilité nord sud permise par le progrès humain doit jouer tout son rôle dans un tel projet. Par exemple, en lien avec les jeunes universitaires et les villages avoisinants des soirées au village seront aussi organisées pour les familles pour entendre les contes et la sagesse des anciens et fêter aussi avec les populations locales si accueillantes. Toute la différence avec les organisations classiques est que l’introduction aura été faite par une coopération dans le travail avec un ou plusieurs membres du village au centre ou dans les ESS. 

Une réserve qui permet de s'émerveiller
De grandes ballades dans la réserve avec les pisteurs pour découvrir la faune et la flore permettront l’émerveillement face à la création (éléphants, singes, zèbres, antilopes, perroquets, etc.). Aucun moteur de véhicule ne sera autorisé dans l’enceinte du centre de ressourcement et le parking gardé sera à quelques kilomètres, les hôtes devant se rendre en voitures électriques à leur hébergement ou au monastère. La réserve étant fermée, l’entrée se fera avec un badge réservé aux résidents et à la clientèle. Enfin, la gastronomie et les bienfaits de nombreux fruits et légumes locaux en majorité produits bio par les ESS seront aussi un gage de qualité du ressourcement. 

 

 

 

Partenaires

Ce projet d'envergure nécessite des partenaires solides, qui sont capables de le porter dans les années à venir...

  • Paroisse Universitaire

    A Lomé, la capitale du Togo, les frères ont construit une Paroisse Universitaire,...

Diocèse de Kara - Togo

Tchitchao-Waya
Sanctuaire Marial

 

 

Aidez-nous à réaliser la phase II du projet Lumen Valley en faisant un don

Faire un don